JARDIROM, le jardin gallo-romain de Sèvres-Anxaumont

 

 Accueil

 

 Présentation

 

 Plantes de la collection

 

 AU FIL DES MOIS

 

 Belles plantes

 

 Faune du jardin

 

 Visite jardins romains

 

 Usages des plantes   

 

  Graines et plants

 

 Bibliographie    

 

  Visite du jardin  

 

  Liens

 

 Contact

 

Les principales plantes gallo-romaines

Plantes alimentaires

     Le petit épeautre, le blé amidonnier, le grand épeautre et le froment permettaient de produire la farine utilisée pour le pain et la pâtisserie. Dans les « légumes-feuilles », on trouve l’arroche, la bette carde et les mauves, également la laitue et la roquette. Les Romains consommaient beaucoup de légumineuses, notamment les pois chiches, les lentilles et les fèves. Parmi les « légumes-racines », on trouve le panais, le maceron et le salsifis. Plusieurs variétés de choux étaient cultivées, ainsi que l’oignon, le poireau et l’asperge.

Arbres fruitiers

    La culture de la vigne et celle de l’olivier étaient très répandues et caractéristiques de la civilisation romaine. Diverses variétés de figuiers étaient connues. La plupart de nos arbres fruitiers actuels étaient également cultivés, notamment le pommier, le poirier, le cerisier, le pêcher, ainsi que le noyer, le noisetier et le châtaignier.

Plantes condimentaires

    Les Romains raffolaient des plantes condimentaires. Parmi celles qu’ils cultivaient, citons le fenouil, la sauge officinale, la coriandre, le safran, diverses menthes, la livèche, l’origan, l’ail, le persil et la bourrache. Ils utilisaient aussi la rue, aujourd’hui considérée comme toxique.

Plantes décoratives

    Les Romains aimaient bien la verdure dans leurs jardins, c’est pourquoi ils taillaient le buis en topiaires. Ils cultivaient plusieurs variétés de rosiers, mais aussi le laurier rose, le myrte, le grenadier, les cistes et le lierre. Parmi les plantes herbacées, ils appréciaient particulièrement le lis blanc et l’acanthe. Ils connaissaient aussi la coquelourde, les iris, les crocus, les cyclamens, les pervenches, la santoline et les catananches. Ils plantaient des nénuphars dans leurs bassins.

Plantes tinctoriales

    La teinture se faisait principalement à base de plantes : la gaude pour le jaune, la garance pour le rouge, le pastel pour le bleu. De nombreuses autres plantes étaient utilisées, dont le safran et le carthame.

Autres plantes utiles :

    Le lin et le chanvre servaient à fabriquer des tissus.

     L’osier était utilisé pour la vannerie.

     Enfin les plantes qui ont été utilisées pour leurs propriétés médicinales sont extrêmement nombreuses. Citons par exemple l’achillée millefeuille, l’ail, l’armoise commune ou la grande aunée.

HAUT  DE  PAGE.

Un chou en pleine fleur

Prune mirabelle, l’une des variétés connues de Romains.

Myrte de Tarente

Menthe pouliot

 Présentation du jardin

 Plaidoyer pour notre patrimoine    

  Retour aux sources   

  Rocaille  

  Principales plantes gallo-romaines